À propos

L'Association Québécoise de la Thérapie de la Réalité

L’association a pour but de promouvoir l’approche de la Théorie du choix et de la Thérapie de la réalité et de rendre accessible les formations reconnues par l’Institut William Glasser. Elle regroupe des personnes ayant suivi une démarche de formation officiellement reconnue par l’Institut William Glasser.

Elle a été fondé en 1988 dans le but de regrouper les personnes certifiées ou en voie de l’être au Québec. Elle se préoccupe de maintenir des standards de qualité et une supervision professionnelle adéquate, ainsi que de promouvoir l'approche. Le conseil d’administration et les membres reconnus du corps professoral de l’Institut William Glasser travaillent au maintien et au développement de cette association.

Ses règlements généraux, revus en profondeur à l'assemblée générale de mai 1997, précisent les objectifs suivants:

  • permettre le regroupement des personnes et organismes intéressés à l'approche en T.R.;
  • établir et maintenir des standards de qualité en T.R., par le biais de la formation continue, de l'information, de la recherche, de la publication et autres actions pertinentes;
  • promouvoir la T.R. comme philosophie et méthode d'intervention clinique;
  • promouvoir le développement de l'approche dans différents milieux et contextes;
  • favoriser la collaboration avec les autres associations de T.R. à l'extérieur du Québec;
  • assurer la représentation des membres de l'association auprès des organismes concernés;
  • promouvoir la traduction et la diffusion de documents à la T.R.

L'Association Canadienne de la Thérapie de la Réalité

L’Institut William Glasser regroupe différentes associations nationales un peu partout dans le monde, dont une au Canada, l'Institut William Glasser-Canada (WGI-Canada), actuellement présidée par madame Ellen Gélinas du Nouveau-Brunswick, représentante canadienne au conseil de l'Institut. Visitez le site de WGI - Canada au http://wgicanada.com/en

L'A.Q.T.R. a tissé des liens étroits de collaboration avec WGI-Canada et l'Institut William Glasser.


L'Institut William Glasser

L’Institut de la Thérapie de la Réalité a été fondé en 1967, aux États-Unis en Californie, par le docteur William Glasser, conférencier, auteur et psychiatre. Le docteur Glasser a renommé l’Institut du nom d’Institut William Glasser.

Au début, l’Institut œuvrait seulement aux États-Unis et au Canada. Les enseignements du Docteur Glasser se retrouvent maintenant dans plusieurs pays: l’Afrique du Sud, l’Albanie, l’Australie, l’Angleterre, l’Allemagne, la Bosnie, la Chine, la Colombie, la Corée, la Croatie, l’Écosse, la France, l’Herzégovine, l’Inde, l’Irlande, l’Italie, le Japon, le Koweït, la Malaisie, la Nouvelle Zélande, la Norvège, le Royaume du Bahrein, la Russie, Singapour, la Slovénie et la Suède.

Visitez le site web de l’Institut pour la liste complète des contacts internationaux.

Les livres du docteur Glasser ont été traduit dans plusieurs langues et celui-ci est toujours actif comme conférencier.

La tâche première de l’Institut est d’organiser et d’établir les règles pour la formation menant à la certification en Thérapie de la réalité et la formation du corps professoral. L’institut s’assure du suivi du dossier personnalisé de chaque personne inscrite dans le processus de certification.


Nos instructeurs

Claude Marcotte
M. Claude Marcotte, détient une maîtrise en technologie de l’enseignement et un certificat en animation de l’Université Laval. Il est membre professoral de l’Institut William Glasser. Il est certifié, superviseur et instructeur senior de la Théorie du choix et de la Thérapie de la réalité. Il devient praticien de la programmation neurolinguistique en 1992.

Il a été chargé de cours à l’Université du Québec à Chicoutimi et actuellement président de l’Association Québécoise de la Thérapie de la réalité.

Il dispense de la formation auprès de différents ministères dont celui des affaires sociales, de l’éducation et d’Emploi Québec. Plusieurs organismes communautaires, centres de toxicomanie, ont utilisé ses services de formateur. Il est le formateur auprès des foyers de groupe du Centre Jeunesse de Québec, institut universitaire, qui à leur tour ont fait une recherche scientifique sur les effets de l’utilisation de la Théorie du choix et Thérapie de la réalité.

Il a occupé le poste de coordonnateur des activités cliniques et adjoint au directeur des services de réadaptation interne du Centre Jeunesse de Québec. Il a été un des pionniers de la création des foyers de groupe au Québec. Ses nombreuses expériences l’ont amené à travailler au Québec et dans plusieurs provinces du Canada et en France.

Richard Coutu
M. Richard Coutu est psychoéducateur et membre de l’ordre des conseillers et conseillères d’orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. Il a complété une Maîtrise en Sciences Sociales Appliquées de l’Université Concordia à Montréal. L’accent de ce programme porte sur la gestion du processus de changement au niveau personnel, organisationnel et communautaire. Il détient aussi un B.A. en Psychologie de cette même Université. Il est accrédité et est membre senior de la faculté de « The William Glasser Institute » de Los Angeles.

Il travaille depuis plus de vingt sept ans auprès d’une clientèle confrontée à des difficultés d’adaptation multiples et offre également un soutien aux intervenants oeuvrant dans ces milieux. Il a travaillé auprès de nombreux intervenants tels que travailleurs sociaux, psychoéducateurs, éducateurs spécialisés, enseignants, parents, familles d’accueil, etc. Il a aussi une grande expérience concrète et pratique du milieu scolaire. Plus spécifiquement, son expertise se situe auprès de jeunes démontrant des difficultés d’apprentissage, dépistage en toxicomanie et des troubles de comportement.

Il suit de près les nouvelles idées mises de l’avant par le Dr. Glasser, plus particulièrement celles en rapport avec les principes de gestion, « LEAD MANAGEMENT ». Il croit que pour favoriser le changement, il importe de créer les conditions nécessaires pour en faciliter l’implantation de façon non-coercitive. Depuis février 2008, il travaille avec le personnel de l’École Secondaire de l’Amitié afin de former et soutenir l’équipe école dans les principes du modèle de l’École Qualité, tel que décrit par le Dr. William Glasser. M. Coutu a donné de la formation au Québec, à travers le Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande.

Jean Seville Suffield
Mme Jean Seville Suffield détient une Maîtrise en Arts de l’Université de Concordia à Montréal, un Baccalauréat en éducation de l’Université de Montréal et un Certificat en « Leadership » de l’Université McGill. Elle est membre de la faculté de « The William Glasser Institute » de Los Angeles et représente le Canada sur son conseil consultatif. Elle participe à l’élaboration de programmes pour la mise en place d’École Qualité. Elle est l’actuelle trésorière de l’Association Canadienne de Thérapie de la Réalité et occupe aussi un des postes de directrice de l'Association Québécoise de la Thérapie de la Réalité. Mme Jean Seville Suffield est aussi certifiée par "The Jensen Learning Corporation" pour donner de la formation dans les principes de l'apprentissage basés sur le fonctionnement du cerveau ("Brain Based Learning").

Mme Jean Seville Suffield a contribué à faciliter le développement professionnel et à la formation dans plusieurs commissions scolaires du Québec. Dans les années 80, elle s'est intéressée à la Théorie du Choix et aux principes d’École Qualité du Dr. William Glasser afin de découvrir des occasions de développement professionnel significatif et durable. En tant que membre senior de la faculté de l'Institut, elle a continué à soutenir les écoles qui voulaient implanter les principes d' "École Qualité" en offrant de la formation accréditée et faisant partie du processus de certification. Cette formation offre des stratégies et des activités concrètes afin d'engager les élèves dans leur propre apprentissage et à devenir plus responsables. Ce programme démontre comment créer un environnement plus propice à l'apprentissage, comment intervenir plus efficacement lors d'incidents disciplinaires et comment la Théorie du Choix s'exerce dans la gestion d'une classe. La formation est centrée sur l'apprentissage des apprenants. Mme Suffield offre aussi la possibilité aux gestionnaires de comprendre comment implanter un processus de changement durable. Elle a intégré les concepts de la Théorie du Choix, les principes de la Thérapie de la Réalité, la gestion de leadership et les stratégies d'apprentissage basées sur le fonctionnement du cerveau.

Son expérience l'a amené à travailler au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Irlande et dernièrement en Australie. Que ce soit dans le monde des affaires ou dans le monde de l’éducation, elle y a travaillé à plusieurs niveaux: localement comme enseignante et directrice d’école, régionalement comme directrice générale et directrice adjointe de commission scolaire et provincialement sur des projets du Ministère de l’Éducation du Québec. Elle est la fondatrice et présidente de Seville consultants. Elle a acquis une perspective systémique des organisations à partir d'expériences dans divers organismes privés.